Publicité

France: polémique autour des déclarations d'un ex-candidat du Rassemblement national

C'est une déclaration qui embarrasse le Rassemblement national (RN). Alors que l'élue écologiste de Paris Fatoumata Koné s'insurgeait mercredi 7 février contre l'évacuation d'un camp d'exilés, l'ex-candidat RN à la mairie de Paris s'en est pris à elle sur les réseaux sociaux. Dans son message, Serge Federbusch déclare : « Une seule solution, la re-migration, la tienne comprise » visant la jeune femme. Ce qui a suscité un tollé immédiat.

« J’ai lu le message et je me suis dit : "encore un abruti". Et ensuite, quand effectivement j’ai réalisé qui c’était, là, j’étais un peu plus étonnée. »

C'est encore sous le choc que Fatoumata Koné s'exprime ce jeudi matin. Mais la conseillère écologiste de Paris est bien décidée à ne pas laisser passer les déclarations de Serge Federbusch :

« Il a quand même candidaté pour être maire de Paris pour le RN en 2020, ce n’est pas n’importe qui. Quand on se permet un message public de ce type, c’est aussi révélateur de ce qui se passe actuellement en France. Et c’est vraiment dangereux. »

Si les soutiens ont aussitôt afflué des divers bords politiques, pas de prise de position officielle du côté du Rassemblement national, et c'est avec un certain embarras que le député et porte-parole du parti, Laurent Jacobelli, s'exprime à propos de la polémique sur LCI :

« D’abord, il n’est pas Rassemblement national, il a fait une liste à Paris où il y avait, c’est vrai, des candidats Rassemblement national dessus, mais nous ne pouvons pas être responsables de tout ce que tout le monde dit ».


Lire la suite sur RFI