France: plusieurs centaines de livreurs manifestent à Paris contre Uber Eats

Environ 500 personnes ont manifesté ce lundi contre la firme américaine Uber Eats. Elles dénoncent la déconnexion d’environ 2 500 comptes de livreurs.

« Les livreurs, en colère », « Uber, voleur » ou encore « justice pour les livreurs », ont scandé les centaines de manifestants qui protestaient contre Uber Eats après la déconnexion de 2 500 comptes de travailleurs identifiés comme « frauduleux ».

Ces comptes ont été déconnectés du jour au lendemain, s’indignent les livreurs. C'est le cas d'Adama. Arrivé de Côte d'Ivoire il y a quatre ans, il est monté sur son vélo et travaille pour la firme américaine de livraison à domicile depuis son arrivée en France. Mais la semaine dernière, un court message s'est affiché sur son application de téléphone : « Vous ne pouvez pas passer en ligne, car l’un de vos documents est frauduleux. »

Depuis, il ne peut plus travailler, et cela l’exaspère. « Nous avons travaillé pendant toute la crise sanitaire avec des comptes qu’Uber Eats avait validés. Ils ont accepté. C’est vrai, nous sommes des sans-papiers, mais toute la France sait ce que les livreurs ont fait pour ce pays. Vous imaginez, vous ? Vous travaillez pour quelqu’un durant deux ou trois ans et du jour au lendemain, sans explications, ni justifications, il vous met à la porte », peste l’homme.

« On n’a que ça pour pouvoir soutenir notre famille »

Les livreurs, eux, dénoncent l'hypocrisie de la plateforme Uber Eats et se disent prêts à aller en justice.


Lire la suite sur RFI