En France, la pluie apporte un léger répit sur le front des incendies

© Thibaud Moritz, AFP

La fin du troisième épisode caniculaire de l'été et l'arrivée de pluies ont apporté un relatif répit dimanche aux pompiers face aux incendies, avec des feux désormais fixés en Gironde, dans la Drôme et dans le Jura, notamment grâce aux "feux tactiques" allumés par le pompiers pour garantir la sécurité des populations.

Les pluies et les orages de la nuit ont apporté, dimanche 14 août, un répit aux pompiers qui luttent depuis plusieurs jours contre la reprise des incendies en France, alimentés par une sécheresse exceptionnelle.

En Gironde, où 7 400 hectares ont brûlé, l'incendie qui a démarré le mardi 9 août est désormais considéré comme "fixé", ce qui ne signifie pas pour autant qu'il est éteint, selon la terminologie utilisée par la préfecture du département.

"La nuit nous a été favorable, puisque nous avons eu plutôt de la pluie et très peu de vent", a déclaré lors d'un point presse Ronan Leaustic, sous-préfet d'Arcachon, précisant que les 8 000 habitants qui avaient été évacués pouvaient réintégrer leurs domiciles.

>> À lire sur France 24 : Émissions de carbone, pollution à l'ozone... Comment les feux de forêts étouffent la planète

Dans l'Aveyron, où 600 sapeurs-pompiers sont actuellement mobilisés, les conditions météorologiques étaient nettement plus favorables dans la matinée, a précisé la préfecture dans un communiqué. Au moins 500 hectares supplémentaires ont brûlé la veille autour de la commune de Mostuéjouls, s’ajoutant aux 760 hectares brûlés depuis le début de la crise. Aucune nouvelle évacuation n’est prévue dimanche à ce stade après celles intervenus samedi sur sept sites.

Dans le Morbihan, le feu est désormais fixé dans la forêt de Brocéliande où 400 hectares de végétation ont brûlé depuis vendredi sur la commune de Campénéac, selon la préfecture.

Dans le Jura également, plusieurs centaines d'hectares ont été ravagés par les flammes, selon la préfecture.

Alors que l'épisode caniculaire s'achevait dimanche dans l'Hexagone, Météo-France maintenait en fin d'après-midi sept départements du sud-est en "vigilance orange" en raison des risques orageux.

À Montpellier (Hérault), des pluies violentes ont fait déborder les égouts en plein centre-ville, selon des images diffusées sur le site de Midi Libre.

De nombreuses communes ont pour leur part annulé leurs traditionnels feux d'artifice du 15 août, en raison des risques accrus d’incendies.

Avec Reuters