Publicité

France: le plan Vigipirate relevé à son plus haut niveau d'alerte après l'attentat de Moscou

Le Premier ministre français, Gabriel Attal, a annoncé dimanche 24 mars « rehausser » le plan Vigipirate dans le pays à son plus haut niveau, « urgence attentat ». Une décision prise après l'attaque vendredi du groupe jihadiste État islamique dans une salle de concert en banlieue de Moscou.

« Compte tenu de la revendication de l'attentat par l'État islamique et des menaces qui pèsent sur notre pays, nous avons décidé de rehausser la posture Vigipirate à son niveau le plus élevé : urgence attentat », a indiqué le chef du gouvernement sur le réseau social X (ex-Twitter) à l'issue d'un conseil de défense. Conseil qui s'est déroulé à l'Élysée, qui a été dirigé par le président Emmanuel Macron et qui avait pour objet « l'attentat de Moscou et ses conséquences ».

« La revendication de l'attentat de Moscou provient de l'État islamique au Khorassan. Or, cette organisation menace la France et a été impliquée dans plusieurs projets d'attentats récents déjoués dans plusieurs pays d'Europe, dont l'Allemagne et la France », a précisé Matignon, qui ajoute que Gabriel Attal « a demandé au secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, placé sous son autorité, de convoquer demain (lundi) à la première heure une réunion associant l'ensemble des services de sécurité impactés par le rehaussement du niveau Vigipirate ».


Lire la suite sur RFI