La France peut-elle peser dans l’affaire Navalny ?