France-Pays-Bas: "Tu voulais nous baiser hein ?", l'échange marrant entre Mbappé et Xavi Simons après le nul

Dominés vendredi lors du choc à l'Euro 2024, les Pays-Bas ont eu l'occasion de réaliser un hold-up contre la France (0-0). Xavi Simons pensait jouer un mauvais tour aux Bleus en fin de match mais son but a été refusé après qu’un hors-jeu de position a été signalé.

Une décision "difficile à digérer" pour le joueur du PSG, qui s’est fait chambrer dans les coursives du stade par un ancien coéquipier, un certain Kylian Mbappé. "Je pensais qu’il était en train de nous tuer", s’est marré le futur attaquant du Real Madrid, s’adressant en anglais à Memphis Depay et Georginio Wijnaldum, avant que Xavi Simons ne vienne à son tour le saluer.

>>> Les dernières infos sur l'Euro et les Bleus

Mbappé n'a pas joué

"Tu voulais nous baiser, hein?", l’a interpellé Mbappé toujours aussi hilare. Après un échange d’amabilités, les joueurs ont fini par se séparer pour regagner leurs vestiaires respectifs l’esprit serein, les deux équipes étant bien parties pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

Victime d’une fracture du nez contre l’Autriche lors de l’entrée en lice des Bleus lundi dernier, Kylian Mbappé est resté sur le banc tout au long du match contre les Pays-Bas. Privée de son attaquant star, l’équipe de France a décroché un nul qui la rapproche de la qualification.

Solides défensivement, les Bleus n’ont pas été flamboyants à l’image de ce qu’ils proposent depuis le début de la compétition, mais les bases restent solides et leur permettent pour l’instant d’envisager la suite en toute tranquillité, en attendant le retour de Kylian Mbappé.

"Chaque jour qui passe est un jour gagné. Si le match d’aujourd’hui avait été décisif, j’aurais peut-être réfléchi différemment. Après ce qu’il s’est passé hier, avant-hier, c’était plus sage qu’il reste sur le banc", a estimé le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, réfutant l'idée de "bluff" sur la gestion du joueur.

Article original publié sur RMC Sport