France-Pays-Bas: pourquoi il est déjà capital pour les Bleus de gagner leur deuxième match à l'Euro

Avec ou sans Kylian Mbappé, la donne est la même: la France veut battre les Pays-Bas et enchaîner un deuxième succès consécutif lors de l’Euro 2024 disputé en Allemagne. Malgré la marée orange attendue ce vendredi à Leipzig (21h) et face au flou autour de son capitaine, la sélection dirigée par Didier Deschamps s’attaque à un gros morceau dans le groupe D.

Certes les Néerlandais de Memphis Depay et Xavi Simons font moins peur que d’autres rivaux mais rien n’est joué pour les partenaires d’Antoine Griezmann et N'Golo Kanté. Surtout que l’issue de ce choc risque d’impacter grandement la suite de la compétition avec un tableau plus favorable (sur le papier) pour le vainqueur.

>> Suivez le match France-Pays Bas en direct

Gagner pour s’offrir un huitième plus tranquille

Une victoire de la France qualifierait les Bleus pour les huitièmes de finale. Mieux, si la Pologne ne gagne pas contre l’Autriche un peu plus tôt dans la journée (18h), les Bleus seront assurés de finir à la première place de la poule. De quoi permettre à Didier Deschamps de faire tourner lors du troisième match, mardi prochain (18h) à Dortmund contre la Pologne, et de donner du temps de jeu à la majorité de son effectif. Même si la Pologne maintient le suspense en battant les Autrichiens, il suffira d’un nul de la France dans quatre jours pour sécuriser la première place.

>> Tous les matchs de l’Euro sont disponibles via l’offre RMC Sport-beIN Sports

Et qui dit première place du groupe D dit huitième de finale "abordable" face au deuxième du groupe F. Si la logique est respectée et que le Portugal finit en tête, les Bleus affronteraient alors la Turquie, la République tchèque ou la Géorgie.

En finissant deuxième, l’équipe de France se retrouverait face au deuxième du groupe E où le suspense reste entier après la défaite inaugurale de la Belgique contre la Slovaquie (0-1) et le carton roumain face à l’Ukraine (3-0). Pire, si les Bleus venaient à se qualifier pour les huitièmes en terminant parmi les meilleurs troisièmes, ils affronteraient soit l’Espagne soit les vainqueurs des groupes E ou C (celui de l’Angleterre).

Gagner pour tomber dans la "bonne" partie de tableau

Une victoire contre les Pays-Bas ce vendredi et la première place du groupe D simplifierait donc les choses pour l’équipe de France. Dans un tel scénario, les Bleus tomberaient dans la seconde partie du tableau pour la phase à élimination directe, et éviteraient ainsi très probablement plusieurs gros. Avec son succès contre l’Italie (1-0), l’Espagne a validé la première place du groupe B et ne pourra donc pas affronter la France avant une éventuelle finale si les Bleus terminent premiers.

En ballotage très favorable pour finir à la première place du groupe A, l’Allemagne doit éviter de perdre contre la Suisse pour sécuriser sa position… et se retrouver dans la première partie de tableau avec la Roja. De la même manière, si la logique est respectée et que le Portugal finit devant la Turquie et ses autres rivaux de la poule F…Cristiano Ronaldo et consort prendront eux aussi la direction de la première partie de tableau.

Les scenarios pour la France face aux Pays-Bas

  • La France première si elle bat les Pays-Bas et que la Pologne ne gagne pas contre l’Autriche

  • La France qualifiée si victoire contre les Pays-Bas

  • La France pas encore qualifiée si nul ou défaite contre les Pays-Bas

Article original publié sur RMC Sport