«En France, la participation est plus forte qu’au pays»

Libération.fr

L’abstention est souvent plus faible parmi les Algériens de l’Hexagone. Pour éviter les files d’attente, à Toulouse, beaucoup ont voté le week-end dernier.

«Rien ne bouge. C’est toujours le même système tenu par les militaires qui dirige le pays. Demain j’écrirai ce que je pense au dos de mon bulletin. Ça ne changera rien, mais ça fait du bien.» Voilà ce que lâche Kadder, 55 ans, Franco-Algérien originaire d’Oran, devant le consulat algérien à Toulouse, en cette veille de législatives. Comme lui, ils sont près de 27 000 binationaux et détenteurs de cartes de séjour, recensés en Haute-Garonne, à être inscrits sur les listes électorales algériennes.

Pour ne pas patienter devant le consulat ce jeudi, la plupart d’entre eux ont voté le week-end dernier dans l’un des deux bureaux ouverts dans le quartier toulousain du Mirail. Ils ont eu à choisir sur une vingtaine de listes les quatre représentants issus de la communauté algérienne sur les 462 que compte l’Assemblée.

«En France, la participation est toujours plus élevée qu’au pays», remarque, le sourire satisfait, Azzeddine, agent consulaire, costume cravate et cigarette blonde. «"Meskin" [«les pauvres», ndlr], reprend Kadder. Beaucoup de compatriotes accomplissent leur devoir électoral pour ne pas avoir de problèmes dans leurs démarches administratives, quand ils demandent un extrait d’acte de naissance ou le renouvellement d’un passeport.»

«Je voterai pour une femme», sourit Mohamed, 73 ans, titulaire d’une carte de séjour et originaire de Chlef, détruit par un séisme en 1980. «Des milliers d’habitants ne sont toujours pas relogés décemment ou n’ont pas accès à l’eau courante, explique-t-il. Comme souvent, une partie de l’argent de la reconstruction s’est évaporée dans la poche d’affairistes locaux.» Selon lui, la corruption est toujours endémique en Algérie. «La sécurité s’est beaucoup améliorée, tempère son cousin Menouar, 45 ans. Les Algériens n’ont plus peur du terrorisme. Le pays va mieux. Trois millions de (...) Lire la suite sur Liberation.fr

République tchèque : le Trump local provoque la démission du gouvernement
L’espionne du FBI et le jihadiste de l’EI, l’idylle qui stupéfie l’Allemagne
Grand ménage à Hongkong
ALGÉRIE Le pouvoir se maintient, le pays s’abstient
Timide rapprochement entre les deux principaux protagonistes en Libye

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages