La France officialise la suppression de son corps diplomatique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Annoncée fin 2021 et voulue par Emmanuel Macron, la France a officialisé, lundi 18 avril, la suppression de son corps diplomatique. Une décision controversée alors que la fonction de diplomate a toujours été réservée à une élite. À quelques jours du second tour de l'élection présidentielle, l'opposition, Marine Le Pen en tête, n'a pas manqué de signifier son mécontentement.

Cela faisait plusieurs décennies que les diplomates français étaient issus soit de la prestigieuse École nationale d'administration, l'ENA, soit du très sélectif concours d'Orient.

Nouvel ensemble

Avec cette réforme, ce mode de sélection est désormais terminé. L'objectif est de permettre au ministère des Affaires étrangères de puiser dans un plus grand vivier de personnes pour officier dans les ambassades et les consulats. Pour cela, le gouvernement crée un nouvel ensemble regroupant tous les administrateurs de l'État. Les futurs diplomates pourront donc être d'anciens préfets, sous-préfets ou encore des inspecteurs des finances.

Critiques

Du côté des réactions politiques, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont vivement critiqué la décision du président Emmanuel Macron. La candidate du Rassemblement national (RN), qualifiée pour le second tour de la présidentielle, l'accuse de « remplacer des serviteurs de l’État impartiaux par du copinage ». Même constat chez Jean-Luc Mélenchon, éliminé au premier tour, qui regrette également la destruction du réseau diplomatique français vieux « de plusieurs siècles ».

La mesure entrera en vigueur le 1er juillet prochain. D'ici là, les diplomates pourront rester dans un corps mis en extinction.

► À écouter aussi : La diplomatie française est-elle en recul? (4 octobre 2021)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles