France: nouvelles motions de censure sur le budget de la Sécurité sociale, embarras à gauche

© RFI

Les Insoumis ont annoncé hier qu'ils allaient déposer une nouvelle motion de censure après le troisième 49-3 déclenché par la Première ministre mercredi soir sur le budget de la Sécurité sociale. Et cette fois-ci ils le feront sans leurs partenaires de la Nupès. Socialistes, écologistes et communistes ne signeront pas le texte. Mais le voteront-ils? C'est toute la question.

« Franchement, ça nous fout dans la merde. On ne sait pas quoi faire », confie un député socialiste. « Nous avons une divergence avec les Insoumis », reconnait le chef du PS dans le journal Libération ce vendredi matin. Une divergence qui crée un malaise au sein de la Nupes, 24h après le dépôt de la motion de censure des Insoumis.

Ni les écologistes ni les socialistes ne sont parvenus à se mettre d'accord : faut-il voter cette motion qu'ils n'ont pas signée au risque de paraître incohérent ou s'abstenir au risque de creuser une ligne de fracture au sein de la Nupes. « Il n'y a pas de bonne solution », reconnait un cadre du PS qui raconte avoir essayé de « dissuader les Insoumis d'y aller seuls ».

Eric Coquerel reconnaît une divergence tactique, mais pas idéologique et préfère voir le verre à moitié plein. Le président Insoumis de la commission des Finances nous annonce que la Nupes a déjà prévu de déposer une motion de censure commune sur les lectures définitives des budgets. Ce sera dans plusieurs semaines, précise Pierrick Bonno, du service politique de RFI.


Lire la suite sur RFI