Publicité

France: nouvelles menaces d'attentat contre des établissements scolaires des Hauts-de-France

Après l'Île-de-France, c'est au tour de la région des Hauts-de-France d'être concernée par des menaces d'attentat contre des établissements scolaires. Là encore, les auteurs de menaces ont piraté le système informatique de collèges et lycées.

« Lundi, 122 établissements vont exploser » : c'est le message qu'ont reçu des parents d'élèves dans le nord de la France, vendredi 22 et samedi 23 mars. Les auteurs se sont introduits dans l'ENT, cette plateforme de communication en ligne pour enseignants et élèves.

Les académies de Lille et d'Amiens confirment que cinq établissements ont été touchés dans la nuit de vendredi à samedi. En réponse, le rectorat d'Amiens a annoncé une sécurité renforcée des établissements, qui resteront ouverts lundi.

Jeudi 21 mars déjà, une trentaine de lycées de région parisienne avaient reçu un message similaire via la même plateforme, mais cette fois, il était accompagné d'une vidéo de décapitation. Le Premier ministre, Gabriel Attal, avait affirmé que les auteurs étaient déjà traqués et qu'ils seraient sanctionnés.

Depuis l'attaque au couteau dans un lycée d'Arras qui a coûté la vie à un professeur le 23 octobre 2023, les alertes à la bombe dans des établissements scolaires se multiplient. Au cours de l'automne dernier, le gouvernement en a recensé 800.


Lire la suite sur RFI