France: nouvelles manifestations hostiles au passe sanitaire et à l'obligation vaccinale

Il y avait à nouveau des marches contre le passe sanitaire et la vaccination obligatoire, ce samedi 4 septembre 2021 dans les villes de France. Cette journée de mobilisation survient alors qu'une campagne de vaccination pour les plus de 12 ans a démarré.

À Paris, cinq rassemblements étaient programmés. Certains ont manifesté de la tour Eiffel jusqu'aux Invalides, à l'appel du mouvement politique Les Patriotes de Florian Philippot.

Un autre cortège a défilé dans le centre de la capitale, entre Bourse et Palais Royal. Des personnes se sont par ailleurs élancées vers la place de la Bastille.

Des manifestants isolés se sont infiltrés peu avant 17 heures dans le centre commercial des Halles, entraînant une intervention de la police, rapporte l'Agence France-Presse.

► Sur France 24 : « Le passe sanitaire est un outil inédit de restriction des libertés »

À Lyon, il y avait deux cortèges. À Marseille, les gens se sont élancés du Vieux-Port. Au moins plusieurs milliers de personnes à Bordeaux, Montpellier ou Nice aussi.

Au moins plusieurs milliers également à Lille, Nantes, 1 500 à Rennes selon la préfecture ; au moins 700 à Saint-Nazaire, 1 500 à Besançon, 2 200 à Strasbourg.

Alors que les organisateurs misaient sur un rebond de mobilisation après la rentrée scolaire, les cortèges ont réunis moins de personnes que la semaine précédente. La mobilisation avait déjà faibli au cours des dernières semaines, avec 160 000 manifestants recensés samedi dernier par le ministère de l’intérieur, contre 175 000 la semaine d'avant.

Norbert, un pompier de 45 ans qui refuse de donner son nom (AFP)

On va se faire virer le 15 septembre, je trouve ça totalement injuste. On sauve des vies, on est présent pour la population, et on se retrouve arrêtés, on n'a plus le droit de travailler juste parce que le président a décidé qu'il fallait nous mettre de côté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles