Publicité

En France, le niveau des nappes phréatiques se dégrade surtout dans le Sud

Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a souligné, mardi, dans un bulletin, que la situation concernant le niveau des nappes phréatiques dans les Pyrénées-Orientales (sud de la France) – touchées par une sécheresse historique l'année dernière –, demeure "très préoccupante".

En France métropolitaine, le niveau des nappes phréatiques "reste généralement satisfaisant", mais s'est dégradé "légèrement" entre décembre et janvier, a annoncé, mardi 13 février, l'organisme public chargé de leur surveillance, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Celui-ci a également souligné la situation "très préoccupante" dans les Pyrénées-Orientales.

Au 1er février, 46 % des nappes sont au-dessus des normales de saison et 15 % à des niveaux comparables, selon le BRGM. Cette situation est "plus favorable" qu'en 2023 à la même date "où 60 % des niveaux étaient situés sous les normales". "Seules les nappes du Languedoc, du Roussillon et de Corse conservent des niveaux en janvier 2024 plus bas qu'en janvier 2023", note le BRGM dans son bulletin.

À lire aussiClimat : le monde dépasse 1,5 degré de réchauffement pendant 12 mois consécutifs

"La situation reste généralement satisfaisante mais se dégrade légèrement avec 46 % des niveaux au-dessus des normales mensuelles", note le Bureau.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Crise climatique : l'année 2024 commence par de nouveaux records de température
Chaleur extrême : cinq fois plus d'humains risquent de mourir d'ici à 2050
Éboulements : quand la crise climatique change le visage des Alpes