Si la France n’émet que 1 % des émissions de CO2 mondial alors à quoi ça sert de faire des efforts ?

« Au niveau mondial, la France ferait partie des bons élèves en matière d'écologie » selon certains politiques, vraiment ? Les deux plus gros émetteurs au monde sont effectivement la Chine, avec 29 % des émissions mondiales et les États-Unis, avec 14 % des émissions mondiales, selon les chiffres de Global Carbon Project. Mais selon le think tank Global Footprint Network, si toute l'humanité consommait autant de ressources qu'un Français, il faudrait 2,7 planètes comme la Terre pour subvenir à nos besoins.

La France a en grande partie délocalisé ses émissions de CO2

Première question qui mérite une réponse plus détaillée : la France n'est-elle vraiment responsable « que » de 1 % des émissions qui contribuent au réchauffement climatique ? Oui, et non. Car la France a en grande partie délocalisé ses émissions de CO2, et ce gaz polluant, lui ne s'arrête pas aux frontières. Les importations nettes de la France représentent 34 % de ses émissions nationales (contre 10 % pour la Chine). Selon les chiffres de l'Insee de 2017, l'empreinte carbone réelle des Français serait en réalité 1,7 fois plus élevée que les émissions nationales. La pollution des pays européens de l'Est, souvent pointée du doigt, est en partie liée aux besoins de consommation des pays de l'Ouest, dont la France. Comme l'explique le climatologue et physicien de l'atmosphère Davide Faranda (ISPL), « la France fait beaucoup d'investissements industriels et alimentaires dans d'autres pays très émetteurs. Notre pays peut orienter ses choix économiques différemment et avoir du poids sur le développement des autres pays. Elle peut être un acteur important de la transition écologique au niveau international : la France doit faire pression sur d'autres pays, et elle peut se le permettre en tant qu'investisseur ».

En rouge, les pays les plus importateurs de produits générant du CO2. En bleu, les pays les plus exportateurs. © Global Carbon Project
En rouge, les pays les plus importateurs de produits générant du CO2. En bleu, les pays les plus exportateurs. © Global Carbon Project

200 pays émettent 1 %, mais leur total cumulé pèse dans la balance

Si...

> Lire la suite sur Futura