France: plus de la moitié des espèces menacées ne sont pas protégées

Plus de la moitié (56%) des espèces animales ou végétales menacées en France ne sont pas protégées, relève, jeudi 13 juin, le comité français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ce dernier appelle à un renforcement des mesures pour respecter les engagements pris lors de la COP15 de Montréal.

Au total, 1 610 espèces sur les 2 857 menacées de disparition en France ne sont inscrites dans aucun arrêté de protection. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui souligne ce chiffre, note qu'il existe de fortes disparités selon les types d'espèces et les zones géographiques.

À écouter aussiLa chasse aux animaux nuisibles est parfois nuisible

Ainsi, si tous les amphibiens et la quasi-totalité des mammifères et des reptiles menacés font l'objet de mesures de protection, aucune araignée, requin ou raie n'est protégé. De manière plus générale, les poissons, les invertébrés et les plantes ne sont protégés « qu'en faible proportion », pointe l'UICN. Géographiquement aussi, une forte disparité existe. Les espèces menacées de certains territoires d'outre-mer comme la Guadeloupe, de Martinique ou de Polynésie apparaissant davantage négligées que sur le territoire métropolitain.


Lire la suite sur RFI