France: Marine Le Pen entame 2021 avec la présidentielle de 2022 dans le viseur

·2 min de lecture

Marine Le Pen présentait ses vœux à la presse ce lundi matin. L'occasion pour la présidente du RN de se présenter en dynamique en ce début d'année avec toujours le même objectif : la présidentielle 2022.

Marine Le Pen s'inspirerait-elle de la Ségolène Royal de 2007 et de son mouvement Désir d'avenir ? Lors de ses vœux à la presse, la candidate à la présidentielle 2022 a en tout cas présenté un nouveau site internet participatif intitulé Mlavenir.fr, avec un M comme Marine Le Pen.

« On tiendra compte de ces suggestions et éventuellement, en tant que candidate à la présidentielle, je conserverai ces idées pour les intégrer dans mon projet », explique-t-elle.

Une manière aussi pour la présidente du RN de faire de la politique autrement à un moment où tout est selon ses propres mots « écrasé » par la crise sanitaire et aujourd'hui la perspective d'un troisième confinement qui serait selon elle un nouvel échec gouvernemental. « Si nous nous retrouvons dans la situation d'être obligée de revivre un confinement, c'est qu'on a raté le reste », estime-t-elle.

« On », c'est bien sûr Emmanuel Macron devant qui Marine Le Pen est donnée en tête du premier tour de la présidentielle. Selon un sondage Harris Interactive, elle recueillerait autour de 26% des voix contre autour de 23%.pour le président sortant. « Je suis convaincue que les Français ont bien compris que les deux grandes options politiques c'est le choix entre le mondialisme et la nation », a notamment affirmé la tête de file de l'extrême droite française.

Une photographie de l'opinion à prendre cependant avec précaution, car un an avec l'élection de 2017, Marine Le Pen était déjà donnée en tête des intentions de vote au premier tour, elle avait perdu au second avec plus de 25 points d'écart.