"La France a manqué à ses devoirs" : Emmanuel Macron "demande pardon" aux harkis (VIDEO)

·1 min de lecture

En 2016, François Hollande avait reconnu les "responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, les massacres de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil inhumaines des familles transférées dans les camps en France". Ce 20 septembre, Emmanuel Macron a été plus loin encore, à cinq jours de la journée nationale d'hommage aux harkis, qui est célébrée tous les 25 septembre depuis 2003.

Le chef de l’État a reçu 300 personnes à l'Elysée (des harkis et leurs familles, des membres associatifs) ce lundi matin pour "ouvrir le chantier de la réparation". Il a ainsi reconnu à propos de la participation de ces auxiliaires de l'armée française aux 3 guerres (les 2 mondiales et la guerre en Algérie) aux côtés de la France : "Les harkis ont prêté leur force, ont versé leur sang pour la France". Et d'ajouter : "La France a contracté une dette a leur égard".

À lire également

Emmanuel Macron se garde de dénigrer Cyril Hanouna : mais que pense vraiment le président de ses émissions ?

Pour rappel, abandonnés par la France après le conflit, nombre de harkis ont été victimes de massacres de représailles en Algérie. ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles