France: une mannequin néerlandaise accuse un proche d'Epstein de viol

L'agent de mannequins français Jean-Luc Brunel, proche de Jeffrey Epstein, le financier américain mort en juillet dernier, est désormais mis en cause auprès de la justice française par une ancienne top model qui l'accuse de viol.

À l'époque des faits, elle a tout juste 18 ans, elle vit et travaille à Bruxelles comme mannequin. En 1991, elle est contactée par l'agence Karin Models dirigée par Jean-Luc Brunel. Ce dernier lui propose de se rendre à Paris pour y poursuivre sa carrière.

L’agence de la jeune femme l’encourage à accepter l’offre. Jean-Luc Brunel propose aussi de loger la jeune Néerlandaise dans son luxueux appartement de l'avenue Hoche, dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Pendant son séjour, des soirées sont régulièrement organisées avec de riches hommes d'affaires toujours accompagnés de très jeunes filles, précise la mannequin dans son courrier au procureur. C'est au cours de l'une de ces soirées que Jean-Luc Brunel l'aurait violée après avoir mis une substance dans son verre.

Aujourd’hui, les faits sont prescrits et la jeune femme le sait. Son témoignage ne pourra pas aboutir à des poursuites contre Jean-Luc Brunel. Mais pour cet ancien top model ce qui importe, c'est de faire surgir la vérité sur cette affaire.