France: une manifestation de l'ultradroite à Paris fait polémique

Des centaines de manifestants d'ultradroite ont manifesté dans les rues de Paris ce samedi 11 mai. Le comité du 9-Mai célébrait le 30e anniversaire de la mort d'un ultranationaliste dans les années 1990 lors d'un rassemblement interdit. Drapeaux celtiques, torches rouges, cagoules et parapluies pour cacher le cortège et présence du groupuscule GUD, le rassemblement n'a pas manqué de choquer certains passants.

En France, c'est une manifestation qui fait polémique. Sur les images, on peut voir les manifestants tous habillés en noir, le visage dissimulé, brandissant une croix celtique, symbole de l'ultranationalisme. Le groupe a avancé dans les rues parisiennes, flambeau rouge à la main, criant « révolution ! » Des passants les ont interpellés à coup de « racistes ! », « dehors les fachos ! »

Leur rassemblement en 2023 avait déjà fait polémique, avec ces manifestants, croix gammée tatouée sur le corps, scandant des chants racistes. Alors cette année, la préfecture avait interdit l'événement. Mais la décision a été invalidée in extremis par le tribunal administratif de Paris, invoquant la liberté de manifester.

La marche a eu donc lieu. Des militants tenaient de grands parapluies noirs pour cacher le cortège. Et impossible de trop s'en approcher, y compris pour les journalistes.

Un groupuscule très violent

En réaction à ce rassemblement d'ultradroite, un village antifasciste avait été installé devant le Panthéon.


Lire la suite sur RFI