France: Une majorité de maires pour un maintien des régionales en juin

·1 min de lecture
FRANCE: UNE MAJORITÉ DE MAIRES POUR UN MAINTIEN DES RÉGIONALES EN JUIN

PARIS (Reuters) - Une majorité de maires en France est favorable au maintien des élections départementales et régionales au mois de juin malgré l'épidémie due au coronavirus, montrent les résultats, publiés lundi par le ministère de l'Intérieur, d'une consultation auprès de ces élus.

Invités à dire si les conditions préconisées par le conseil scientifique leur semblaient réunies pour tenir les deux scrutins prévus les 13 et 20 juin, 56% des maires ont répondu "oui", 40% "non" et 4% n'ont pas répondu à la question posée, selon le ministère de l'Intérieur.

Un débat sur le sujet, précédé d'un discours du Premier ministre Jean Castex, doit avoir lieu mardi à l'Assemblée nationale puis mercredi au Sénat.

"Le ministre de l’Intérieur a remis au Premier ministre des évolutions possibles des modalités de scrutin en s’inspirant directement des propositions des maires nées de cette consultation, en vue du débat parlementaire qui se tiendra le mardi 13 et mercredi 14 avril", déclare le ministère de l'Intérieur, sans préciser la nature de ces évolutions suggérées par Gérald Darmanin.

Le président du Sénat, Gérard Larcher, a menacé dimanche de saisir le Conseil constitutionnel si le gouvernement demandait un nouveau report de ces élections, déjà décalées de mars à juin en raison de la crise sanitaire.

(Bertrand Boucey)