Publicité

France: des lycéens se mobilisent contre une menace d'expulsion visant la famille d'une camarade

Contre les lenteurs administratives et l'opacité des services de régularisation des personnes sans papiers, des lycéens du Val-de-Marne, en région parisienne, se sont mobilisés le mercredi 20 mars dans l'après-midi.

La raison de la mobilisation de ces lycéens : la mère d'une de leur camarade a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) après une demande de titre de séjour. Les motifs invoqués par l'administration française ne sont pas valables.

Pour sa maman, Jien est venue en bus avec ses camarades du lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne. M.Jollivet, professeur d'histoire-géographie, lui aussi, a laissé la classe pour la mobilisation : « L'obligation de quitter le territoire français qu’a reçue la mère de Jien – comme Jien est mineure, elle la concerne aussi – nous paraissait particulièrement injuste et, en plus, elle est infondée. La préfecture se base sur des éléments qui sont factuellement faux. »

Une réponse incompréhensible de la part de la préfecture

Après cinq ans en France, Fadila Brahim, la mère de Jien, dépose sa demande de titre de séjour, comme le lui autorise la loi. La réponse de la préfecture lui est incompréhensible.

De nombreux travailleurs ou étudiants sans papiers ont répondu à l'appel des lycéens, mobilisés plus largement contre l'opacité et l'inaccessibilité de la préfecture.


Lire la suite sur RFI