La France, l'un des pays les plus durables au monde... Vraiment ?

Éléonore Solé, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

La France serait classée 4e des pays les « plus verts » au monde. Cette position est issue du Green Future Index — littéralement, l'indice de l'avenir vert — dont la première édition a été publiée par le MIT Technology Review le 25 janvier 2021. Mais, attention : ce n'est pas un rapport scientifique. Le MIT Technology Review est un média s'étant donné pour mission « de faire de la technologie une grande force pour le bien ». S'il entretient une relation avec le célèbre Massachusetts Institute of Technology, il n'est pas la voix du MIT.

Depuis quelques jours, plusieurs personnalités politiques fanfaronnent avec cette bonne note. Du côté des scientifiques, les poils se hérissent. « Cet indice ne veut rien dire », assène Céline Guivarch. La chercheuse, membre du Haut Conseil pour le Climat et coautrice du prochain rapport du Giec, rit jaune. « C'est un rapport court, dont la méthodologie est peu détaillée, les choix faits ne sont pas justifiés, il n'y a pas d'analyse de sensibilité de leurs résultats… » Surtout, les auteurs ne sont pas des chercheurs. Le Green Future Index n'est ni une méta-analyse regroupant plusieurs résultats de recherche, ni une étude scientifique. Mais alors, de quoi s'agit-il ?

D'après le rapport mis en ligne, la France se classe 4e d'une liste de 76 pays, avec une note de 5,98 sur 10. © MIT Technology Review Insights, 2021
D'après le rapport mis en ligne, la France se classe 4e d'une liste de 76 pays, avec une note de 5,98 sur 10. © MIT Technology Review Insights, 2021

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient

« Une étude scientifique doit être publiée dans un journal doté d'un processus de relecture par les pairs [c'est-à-dire d'autres scientifiques], pour améliorer et valider l'article, détaille Céline Guivarch. Il doit apporter une contribution à l'état des connaissances, avec une méthodologie transparente, des éléments clairs et justifiés. » Le rapport du MIT Technology Review, entrecoupé de plusieurs tribunes de ses partenaires commerciaux, ne fait rien de tout cela.

L'indice Green Future vise à classer « 76 pays et territoires de premier plan sur leurs progrès et leur engagement à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura