France : l'opposant russe Navalny appelle à voter Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny a appelé mercredi à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle française, accusant le parti de sa rivale Marine Le Pen de compromission avec Vladimir Poutine. "C'est sans hésitation aucune que j'appelle les Français à voter pour Emmanuel Macron le 24 avril mais je voudrais m'adresser à ceux qui n'excluent pas de voter pour Marine Le Pen", a écrit le militant dans une série de tweets.

L'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny a appelé mercredi à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle française, accusant le parti de sa rivale Marine Le Pen de compromission avec Vladimir Poutine. "C'est sans hésitation aucune que j'appelle les Français à voter pour Emmanuel Macron le 24 avril mais je voudrais m'adresser à ceux qui n'excluent pas de voter pour Marine Le Pen", a écrit le militant dans une série de tweets.

"Cette banque est une agence de blanchiment d'argent"

Emprisonné en Russie depuis janvier 2021, M. Navalny s'est dit "choqué" du prêt de 9 millions d'euros contracté en 2014 par l'ancien parti Front National (devenu Rassemblement national) auprès d'une banque russe. "C'est de la corruption. Et c'est une vente d'influence politique à Poutine", a dénoncé l'opposant.

Le RN continue de rembourser cet emprunt qui avait initialement été souscrit en 2014 auprès d'une banque russe, la First Czech-Russian Bank (FCBR), fermée en 2016. La créance avait été cédée à une entreprise russe de location de voitures, Conti, puis revendue à Aviazaptchast, firme dirigée par d'anciens militaires russes.

"Cette banque (FCBR) est une agence de blanchiment d'argent bien connue qui a été créée à l'instigation de Poutine. Ça vous plairait si un homme politique français obtenait un prêt auprès de la Cosa Nostra?", a lancé mercredi M. Navalny, qui a bâti sa notoriété avec ses enquêtes sur les réseaux de corruption de l'élite russe.

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Si Macron n’a pas une part significative de l’électorat de Mélenchon avec lui, il peut être battu par Marine Le Pen"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles