Publicité

France: sur l'immigration, la droite tente le Référendum d'initiative partagée

En France, après la censure de plus d'un tiers de la loi immigration par le Conseil constitutionnel le mois dernier, le parti Les Républicains a annoncé lundi 12 février son intention de soumettre plusieurs mesures retoquées par les Sages à un Référendum d'initiative partagée (RIP).

La procédure est longue, périlleuse et n'a d'ailleurs jamais abouti. Mais la droite est bel et bien décidée à surfer sur le thème de l'immigration, deux jours seulement après l'annonce de la fin du droit du sol à Mayotte. « Il s'agit maintenant de rendre la parole au peuple français pour qu'il puisse se prononcer directement par référendum », affirment Les Républicains dans l'exposé des motifs de cette proposition de loi qui ouvre la voie à ce Référendum d'initiative partagée, estimant que le sujet de l'immigration « a été confisqué aux Français par les juges et le gouvernement ».

Mais il s'agit d'abord pour le parti de reprendre la main sur son thème fétiche à quatre mois des Européennes. « Un réflexe de survie », nous glisse même un conseiller parlementaire. Car la censure de la loi Immigration par le Conseil constitutionnel a mis un coup à la droite.

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI