AstraZeneca pas recommandé aux plus de 65 ans, 2,2 millions de morts dans le monde... le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point de ce mardi 2 février sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Le bilan en France. Plus de 400 malades (404) du Covid-19 sont morts à l'hôpital dans les dernières 24 heures, selon les données mardi soir de Santé publique France qui fait état d'hospitalisations toujours en hausse, y compris en réanimation. La veille, la France avait enregistré 456 décès de malades du Covid-19 à l'hôpital, portant le total de morts à 76.512 depuis le début de l'épidémie (hôpitaux et établissements médico-sociaux comme les Ehpad).

Mardi, 28.029 malades du Covid-19 étaient hospitalisés (+155 par rapport à la veille), dont 2.189 nouvelles admissions en 24 heures (contre 1.750 lundi), selon la base de données de Santé publique France. Et 3.270 malades du Covid-19, parmi les cas les plus graves, étaient en réanimation ou soins intensifs, un chiffre également en hausse (+52), avec 369 nouvelles admissions en 24 heures (contre 318). Le nombre de nouveaux cas n'a pas été communiqué par l'agence sanitaire.

Quatre semaines après le début de la vaccination en France, plus de 1,54 million de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. Parmi elles, un peu plus de 67.000 avaient reçu les deux doses lundi soir, selon Santé publique France qui donne ces chiffres avec un jour de décalage.

Macron promet un vaccin pour "tous les Français qui le souhaitent" "d'ici la fin de l'été". Emmanuel Macron a assuré mardi sur TF1 que "d'ici la fin de l'été, nous aurons proposé un vaccin à tous les Français qui le souhaitent". Il a aussi estimé que, "début mars", auront été vaccinés les 80% des pensionnaires des Ehpad qui le souhaitent, soit 500.000 personnes.

AstraZeneca pas recommandé aux plus de 65 ans. Les autorités sanitaires ont indiqué mardi qu'elles ne recommandaient pas le vaccin du laboratoire(...)


Lire la suite sur Paris Match