La France sous couvre-feu, le pire mois jamais vu au Brésil... le point sur le coronavirus

·2 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

Le président Emmanuel Macron a annoncé l'extension à tout le territoire métropolitain des mesures de lutte contre le Covid, ainsi que la fermeture pour trois semaines des crèches, écoles maternelles et primaires et pour quatre semaines des collèges et lycées, afin de tenter d'endiguer la troisième vague de la maladie.

En plus du couvre-feu en vigueur à partir de 19H00, ces mesures prévoient la fermeture de certains commerces -- au total 150.000 avec un coût des aides aux entreprises qui s'élève désormais à 11 milliards d'euros par mois--, et des restrictions de déplacement dans un rayon de 10 km.

Deux semaines de fermeture des établissements scolaires correspondront aux vacances de printemps. "Le succès de cette stratégie dépend de chacun d'entre nous, de notre esprit de responsabilité", a insisté Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée de 24 minutes.

La situation sanitaire se dégrade depuis plusieurs semaines, avec plus de 5.000 patients en réanimation, au-delà du pic de la deuxième vague de novembre, mettant les hôpitaux sous très forte tension. Ces mesures de grande ampleur interviennent après un confinement hybride mis en place il y a 13 jours dans plusieurs régions françaises, dont celle de Paris.

A lire : En France, les vaccins à vitesse grand V

Le Brésil enterre ses morts

"Nous n'avons jamais vu dans l'Histoire du Brésil un seul événement tuer autant de gens en 30 jours", a déclaré à l'AFP Miguel Nicolelis, coordinateur du Comité scientifique formé par les Etats du Nord-est du Brésil contre la pandémie.

Du 1er au 30 mars, 57.606 personnes ont succombé au Covid-19, soit 75% de plus que les 32.881 victimes de juillet 2020, qui était jusqu'ici le mois le plus meurtrier pour le grand(...)


Lire la suite sur Paris Match