France: l'Assemblée nationale adopte le projet de loi «d'urgence» pour le pouvoir d'achat

L'Assemblée nationale a adopté, vendredi 22 juillet au petit matin, en première lecture le projet de loi « d'urgence » pour le pouvoir d'achat à l'issue de quatre jours de débats sous haute tension entre la majorité et les oppositions. Il ne prévoit pas de hausse des salaires mais une série de mesures dont la revalorisation de 4% des aides sociales.

Après quatre jours de débats sous tension, le texte gouvernemental a été validé en première lecture par 341 voix pour, 116 contre et 21 abstentions à l'issue d'une nuit chaotique, avec l'apport des voix de députés Les Républicains et Rassemblement nation. Ceux-ci saluant certaines mesures allant « dans le bon sens », tandis que la gauche dénonçait un texte s'apparentant à une « déclaration de guerre aux salaires ».

Ce texte, qui faisait figure de test pour le camp présidentiel privé de majorité absolue à l'Assemblée, est censé répondre à l'inflation comme à la crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine. Il doit à présent être complété par un projet de loi de finances rectificatives (PLFR) dont l'examen débute ce vendredi dès 15h avec, au menu, des mesures très contestées comme la suppression de la redevance audiovisuelle.

Lutter contre l'inflation


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles