France: l’explosion dans une poudrerie classée Seveso fait plusieurs blessés à Bergerac

Huit personnes ont été blessées, dont une gravement, ce mercredi 3 août après « plusieurs explosions » d'origine inconnues qui se sont produites sur le site de la poudrerie Eurenco à Bergerac, dans le sud-ouest de la France. L’usine est classée Seveso « seuil haut ».

La préfecture de la Dordogne a indiqué dans un communiqué que « plusieurs explosions ont eu lieu en début d'après-midi sur le site de la poudrerie d'Eurenco », une usine située à l'est de Bergerac et classée « Seveso seuil haut ». Le site, connu localement comme la « Poudrerie de Bergerac » produit de la nitrocellulose pour munitions.

Les explosions, dont l'origine était encore indéterminée en fin d'après-midi, se sont produites dans « un des bâtiments de stockage, ce qui a provoqué un incendie », un feu désormais « circonscrit » et qui « ne progresse pas », a encore indiqué la préfecture. Le plan Blanc, qui prévoit la mobilisation des établissements de santé en cas d'urgence, a été activé « afin de faciliter la prise en charge des victimes ». La préfecture a tenu aussitôt à rassurer la population en indiquant qu'« à ce stade, l'incident n'a pas d'impact à l'extérieur du site ». Une quarantaine de personnes se trouvaient alors sur place et l'ensemble du personnel a été évacué.

Les explosions se sont produites au cours d'« opérations de maintenance » lorsque de « la nitrocellulose contenue dans un atelier s'est enflammée », a précisé le groupe Eurenco dans un communiqué, en assurant que la situation était « sous contrôle ».

Enquête administrative pour déterminer les causes

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles