France: Jean-Luc Mélenchon propose sa candidature à l'élection présidentielle

·2 min de lecture

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a « proposé » ce dimanche soir sur TF1 sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, à condition toutefois de réunir « 150 000 signatures de parrainage ».

« Je suis prêt. Je propose ma candidature mais à une condition (...), je serai candidat définitivement si et seulement si j'ai recueilli 150 000 signatures de parrainage », a-t-il déclaré au journal de 20 heures. « A ce moment-là, je me sentirai investi par le peuple », a-t-il ajouté.

Le tribun Insoumis, 69 ans, devrait aisément récolter ces parrainages. Il a lui-même estimé la semaine dernière que ce seuil, qu'il propose pour l'ensemble des candidatures à la présidentielle, correspond au score des « petits candidats » et ne constitue donc pas une barrière difficile à franchir. Mais il espère ainsi convaincre qu'il ne présente pas une troisième candidature après 2012 et 2017 envers et contre tout, alors que le pays est confiné et que l'épidémie fait de plus en plus de morts chaque jour. Il a précisé qu'aucun autre Insoumis n'avait souhaité être candidat.

« Quand tout va mal, et que cela semble nuit noire pour beaucoup de monde qui ne trouvent pas leur compte dans cette société, il faut allumer une lumière », a dit Jean-Luc Mélenchon, en référence au contexte sanitaire et sécuritaire difficile en France. « Mon intention est de déconfiner les esprits et d'aider à se projeter sur l'avenir », a-t-il scandé, affirmant que 2022 était pour le pays « le moment de changer » de trajectoire.

Le député des Bouches-du-Rhône a promis que sa candidature ne serait « pas qu'un homme, mais aussi un programme (...) dont la philosophie est l'harmonie entre êtres humains et avec la nature ».

Jean-Luc Mélenchon est le troisième candidat déclaré pour 2022 après la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, et le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan.

(Avec AFP)