France: Jean-Luc Mélenchon promet la «bataille générale» contre Emmanuel Macron

La gauche fait sa rentrée en cette fin de semaine. La France insoumise poursuit jusqu’au dimanche 28 août son université d’été, les « Amfis », près de Valence, dans le sud de la France. Jean-Luc Mélenchon et ses 79 députés entament cette rentrée politique avec la même stratégie et promettent la « bataille générale » à Emmanuel Macron.

Avec notre envoyé spécial à Valence, Julien Chavanne

Dans les rangs de La France insoumise (LFI), on ne change rien. Après la pause estivale, Jean-Luc Mélenchon garde le même cap : l’opposition frontale à Emmanuel Macron. « Ça va être la bataille générale, quoi. Il n'y a pas d'arrangement possible avec nous. Ni concession, ni arrangement », a-t-il déclaré vendredi 26 août à Châteauneuf-sur-Isère, près de Valence, où sa formation politique fait sa rentrée.

Assurance chômage, budget, inflation… Les terrains de bataille seront nombreux à l’Assemblée nationale. Et là encore, pas question de baisser le ton dans l’Hémicycle, promet le candidat des insoumis à la dernière présidentielle : « Ce n'est pas parce que Jean-Luc est clivant que ça se passe comme ça. C'est parce que l'ennemi est clivant. Mathilde Panot a à peine eu le temps d'arriver à la tribune qu'ils la traitaient déjà d'antisémite ! Tout ça est grotesque et tant mieux. Parce que je préfère avoir des adversaires ridicules qu'intelligents. »


Lire la suite sur RFI