France: Jean-Luc Mélenchon ferme la porte à une nouvelle candidature à la présidentielle

Il avait quasiment fait ses adieux au soir du premier tour de l’élection présidentielle, puis Jean-Luc Mélenchon s’était replongé dans la bataille des législatives en briguant le poste de Premier ministre. De quoi entretenir le doute sur une nouvelle candidature en 2027. Mais dans une interview au site d’information Reporterre, le leader Insoumis semble définitivement fermer la porte à la prochaine présidentielle.

« Je souhaite être remplacé » : cette fois, c'est clair, Jean-Luc Mélenchon ne sera pas candidat à la présidentielle 2027. À 71 ans, et trois batailles pour l’Élysée derrière lui, le leader de la France insoumise veut « terminer son travail intellectuel » pour laisser sa vision politique en héritage.

Mais Jean-Luc Mélenchon adresse aussi un avertissement aux ambitieux : « le premier qui déclenche une guerre civile » au sein de la France Insoumise, « il aura affaire à moi »

Pas question de laisser LFI sombrer dans les querelles intestines alors que les appétits commencent déjà à s’afficher. Ces derniers jours, les députés Clémentine Autain et François Ruffin ont ainsi fait entendre leur mélodie.

Le rôle d’arbitre que s’attribue Jean-Luc Mélenchon peut également avoir sa part d’ambiguïté. Son « faites mieux » lancé à ses équipes au soir du premier tour de la présidentielle sonnait autant comme une passation de pouvoir que comme un défi.


Lire la suite sur RFI