France inter : Charline Vanhoenacker et Thomas Legrand arrêtent leur billet quotidien dans la matinale

Premiers changements dans la grille de France Inter. Alors que la station leader change de direction, "Le Figaro" annonce aujourd'hui plusieurs modifications la saison prochaine. Elles concernent principalement la matinale.

Vanhoenacker, Vizorek et Meurice conserver leur case quotidienne de 17h

Si le duo d'animateurs Léa Salamé /Nicolas Demorand va finalement rempiler, le nom de certains chroniqueurs va évoluer. Pilier du programme depuis plus d'une décennie, Thomas Legrand ne proposera plus son édito politique de 7h43 la saison prochaine. Charline Vanhoenacker, en charge d'un billet humoristique quotidien à 7h55 depuis 2014, passera pour sa part à une chronique hebdo, a priori au même horaire. Selon nos informations, l'humoriste belge continuera par ailleurs d'animer une quotidienne à 17h avec ses complices Alex Vizorek - qui garde son billet du mardi et son émission "Pastek" avec Tanguy Pastureau - et Guillaume Meurice. Le format de leur émission actuelle, "Par Jupiter !", pourrait en revanche légèrement évoluer, notamment pour permettre à Alex Vizorek de se produire plus facilement sur scène. La conservation ou non du nom actuel de l'émission n'est pas encore tranchée.

"Popopop" d'Antoine de Caunes s'arrête

L'après-midi, "Popopop", la quotidienne d'Antoine de Caunes programmée à 16h, va pour sa part s'arrêter, comme l'animateur l'a confirmé lui-même sur Twitter. Selon "Le Figaro", le sport pourrait aussi faire son retour...

Lire la suite


À lire aussi

Edouard Baer s'incruste dans la matinale de France Inter
France Inter et "Quotidien" piégés par une fausse interne de l'AP-HP
Homophobie dans les vestiaires : Tensions entre Bixente Lizarazu et la ministre Elisabeth Moreno dans "Quotidien"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles