France Inter à nouveau piratée le soir du second tour

·1 min de lecture
© Emile Kemmel / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

France Inter piratée pour la deuxième fois en deux semaines . Le 10 avril dernier, au moment de l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle , la station de la radio publique avait été piratée pendant plus d'une heure sur les fréquences FM du nord-est de Paris. Un discours dirigé contre les politiques et les technocrates avait alors été diffusé en boucle. Le piratage s'est répété dimanche soir, lors de l'annonce des résultats du second tour, sur un territoire plus large : France Inter a été piratée dans l'est de Paris, à Lyon, à Rennes et à Nantes. Une enquête est en cours pour déterminer si d'autres villes ont été touchées par cette perturbation qui a duré une petite heure.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Un faux discours d'Emmanuel Macron

La station de radio a indiqué à l'Agence France Presse qu'elle avait été alertée par une série de tweets d'auditeurs. Plusieurs internautes, dont la journaliste de Radio France Margot Caroff, ont twitté le son qui était diffusé lors de ce brouillage d'antenne : il s'agissait d'un montage de discours passés d'Emmanuel Macron qui visait à détourner la parole présidentielle. 

La direction de Radio France a affirmé qu'elle était actuellement en lien avec l'Arcom (ex-CSA) pour v...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles