La France insoumise ne demandera pas à Adrien Quatennens de démissionner de son poste de député

L'insoumis Manuel Bompard juge que la mise en retrait d'Adrien Quatennens de son poste de coordinateur de la France insoumise est "suffisante".

Que faire avec Adrien Quatennens ? Peut-il rester député alors qu'il a reconnu dans un communiqué plusieurs gestes violents envers son épouse, Céline Quatennens? Les insoumis semblent avoir tranché. Ce mercredi, Manuel Bompard, s'est exprimé à ce sujet devant plusieurs journalistes à l'Assemblée nationale.

"Nous ne demandons pas la démission d'Adrien Quatennens. Nous sommes très fermes sur cette question", a affirmé le député LFI des Bouches-du-Rhône.

Manuel Bompard a ainsi jugé que la mise en retrait d'Adrien Quatennens de son poste de coordinateur de la France insoumise était "suffisante".

"Je ne suis pas certaine qu'il soit le bienvenu"

Plusieurs élus réclamaient la démission de ce dernier. "Je ne crois pas que sa place soit dans l’hémicycle", avait ainsi déclaré Aurore Bergé sur BFMTV mardi.

Et d'ajouter: "Je ne suis pas certaine qu'il soit le bienvenu au regard des faits qui lui sont reprochés"

Plus de 500 militantes féministes ont exigé qu'Adrien Quatennens démissionne de son mandat parlementaire. Dans un tribune publiée par Libération mardi, elles écrivent notamment que "les agresseurs et auteurs de violences ne peuvent représenter nos combats politiques".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Adrien Quatennens a annoncé se "mettre en retrait" de son poste de coordinateur de LFI, après une main courante déposée par son épouse