"La France a un incroyable talent" : Quand une candidate joue de la flûte avec ses parties intimes

Une candidate atypique comme "La France a un incroyable talent" les affectionne. Le ton a été donné lorsque, en toute fin d'émission mardi soir sur M6, Karine Le Marchand est arrivée sur scène pour demander aux enfants présents de quitter la salle. "Le numéro qui va suivre n'est pas adapté à leurs chastes yeux", a-t-elle prévenu. Et pour cause. "Le numéro que vous allez voir maintenant est un numéro incroyable, que nous attendions depuis des années", a-t-elle précisé avant de venir exceptionnellement s'installer aux côtés des membres du jury.

Une Australienne nommée Béatrice McQueef, gynécologue de profession, a fait son entrée et a débuté directement son numéro, sans aucun préliminaire. Les jurés médusés l'ont vu ôter sa jupe - laissant apparaître un porte-jarretelles - et s'installer en équilibre, la tête à l'envers et les jambes écartées, entre deux chaises. La candidate pas comme les autres avait pris soin au préalable de positionner une flûte dans ses parties intimes. A l'écran, pour cette séquence déconseillée aux moins de 10 ans, la production avait opté pour un chaste smiley de chat horrifié afin de dissimuler l'essentiel.

"C'est du jamais vulve"

Et c'est dans cette position pour le moins inconfortable que la candidate a interprété "Frère Jacques", faisant preuve d'une certaine adresse en la matière. D'abord interloqué, le jury a ensuite été beaucoup amusé par le numéro. Karine Le Marchand a même pleuré de rire. Hélène...

Lire la suite


À lire aussi

"Incroyable Talent" : Mickaël émeut le jury et part directement en finale
David Ginola ("La France a un incroyable talent") : "J'ai eu un petit doute sur mon golden buzzer"
Jean-Baptiste Guégan ("Incroyable talent" 2018) : "J'ai hésité longuement avant de participer"