France: la Haute autorité de santé donne son feu vert au vaccin de Pfizer et BioNTech

·2 min de lecture

Il s'agissait du dernier obstacle avant le lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19, qui débutera en France ce dimanche 27 décembre 2020. La Haute autorité de santé (HAS) a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin produit par l'Américain Pfizer et l'Allemand BioNTech. Elle l'a annoncé lors d'une conférence de presse ce jeudi 24 décembre.

Selon la Haute autorité de santé (HAS), le vaccin Pfizer-BioNTech peut être utilisé chez les plus de 16 ans car il est efficace, sûr et bien toléré.

« Il y a bien sûr quelques petits effets secondaires, à savoir des douleurs au point d’injection. Mais les effets sont tout à fait limités et très d’effets secondaires graves », précise Elisabeth Bouvet, présidente de la commission des techniques de vaccination.

Vacciner les plus de 75 ans

La Haute autorité de santé valide aussi la stratégie qui consiste à vacciner en priorité les plus de 75 ans, car ce sont eux qui en tireront le bénéfice individuel le plus important, souligne Dominique Le Guludec. La présidente de la HAS rappelle que même si on ne sait pas encore si le vaccin empêche de transmettre le virus, il va permettre de gros progrès.

« Avoir déjà aujourd’hui un vaccin qui protège contre les formes sévères, contre les décès, et d’éviter, une fois ces personnes vaccinées, la saturation du système de santé, de façon à pouvoir soigner toutes les personnes qui en ont besoin, pas seulement celles qui sont malades du Covid-19 mais qui souffrent aussi d’autres pathologies, nous paraît quand même vraiment une très bonne nouvelle », explique-t-elle.

Le travail de la Haute autorité de santé ne s'arrête pas là. Elle va continuer à étudier les données médicales se rapportant au vaccin Pfizer/BioNTech.

► À lire aussi : Vaccin contre le Covid-19: BioNTech, récit d’une ascension