France: le gouvernement veut un titre de séjour spécifique pour les métiers en tension

AFP - MIGUEL MEDINA

Un titre de séjour spécifique pour les métiers en tension. C’est ce que souhaite mettre en place le gouvernement pour lutter contre les difficultés de recrutement. Cette annonce a été faite ce mercredi 2 novembre par les ministres de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et du Travail, Olivier Dussopt.

La mesure pourrait concerner de nombreux secteurs, comme celui de la restauration, en manque de bras. Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a annoncé que des concertations seront ouvertes « dès le mois de novembre » pour réviser la liste des métiers en tension. Au restaurantLe Mesturet, dans le 2e arrondissement de Paris, cette annonce est vue comme une bonne nouvelle.

Dans ce bistrot parisien, les clients sont nombreux ces dernières semaines. Il faut donc du monde en cuisine à un moment où il est particulièrement difficile de recruter. Alain Fontaine est le propriétaire du restaurant. Il préside l'Association française des maîtres restaurateurs (AFMR) : « Chaque année, on a un manque de 100 000 emplois. Et on est passé avant les vacances de 2022 à 300 000 ! On est maintenant à 200 000. Donc, c’est beaucoup », constate-t-il.

►À lire aussi : Pénurie de main d'oeuvre en France: faut-il augmenter les salaires?


Lire la suite sur RFI