France: le gouvernement veut obliger les magasins climatisés à garder leurs portes fermées

La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a annoncé ce dimanche 24 juillet de prochains décrets pour obliger les magasins climatisés à fermer leurs portes et à réduire la publicité lumineuse, s'inspirant en grande partie pour la publicité d'une réglementation déjà existante et mal appliquée.

Partenaires sociaux, centres commerciaux ou encore collectivités territoriales devront expliquer au gouvernement cet automne comment ils comptent réduire leur consommation d'énergie. D'ores et déjà, une pratique est pointée du doigt sur RMC par Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique.

« Climatiser des grandes enseignes et laisser les portes ouvertes, c'est 20% de consommation d'énergie en plus, affirme la ministre. Je vais prendre dans les prochains jours un décret qui interdit ces pratiques d'ouverture des portes lorsque l'on chauffe ou l'on climatise un magasin. Nous ferons avec Olivia Grégoire beaucoup de pédagogie, mais ensuite, nous ne nous interdirons pas de sanctionner ».

La mesure déjà prise à Lyon, Besançon ou Paris sera donc généralisée et l'amende pourra aller jusqu'à 750 euros. Agnès Pannier Runacher insiste sur l'importance pour les commerçants d'appliquer collectivement cette règle. « Si dans une rue, tous les magasins sont portes fermées, alors les clients continueront à rentrer dans les magasins ».

Extinction des publicités lumineuses

La Convention citoyenne pour le climat était par ailleurs beaucoup plus ambitieuse. Elle avait proposé l'interdiction des écrans publicitaires dans l'espace public.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles