France: le gouvernement reprend les 41 mesures de la «mission flash» sur l'hôpital public

AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT

En déplacement dans un hôpital de Pontoise au nord-ouest de Paris, la Première ministre a fait des annonces en reprenant le rapport rédigé par le patron de Samu-Urgences de France, François Braun, sur la crise des services d'urgence dans les hôpitaux publics. Dans le détail, quelles solutions vont être mises en place pour soulager les hôpitaux cet été ?

Élisabeth Borne l'a dit très clairement : ce sont des mesures de court terme, pour passer l'été, permettre aux professionnels de santé de prendre des vacances et éviter au maximum les fermetures de service hospitaliers.

Concrètement, le gouvernement propose une meilleure rémunération du travail de nuit à l'hôpital. D'un côté pour les soignants. Ils avaient déjà un supplément de salaire, il sera multiplié par deux. De l'autre pour les médecins. Ils verront le montant de leurs gardes nocturnes augmenter de 50%.

Une manière de « reconnaître les conditions difficiles du travail de nuit », mais qui sera d'abord « expérimentée pendant trois mois » avant une éventuelle pérennisation, a expliqué la cheffe du gouvernement.

Ces annonces concernent aussi les médecins de ville. Pour eux, ce sera 15 euros de plus par consultation s'ils accueillent une personne qui ne fait pas partie de leur patientèle habituelle. Avec pour objectif de les inciter à prendre des patients pour des soins non programmés.

Afin d'éviter la surcharge des urgences, la Première ministre veut faciliter les démarches de réintégration des médecins retraités volontaires pour reprendre du service. Elle promet aussi que les maisons médicales de garde seront ouvertes le samedi matin, ce qui n'est pas souvent le cas. Et souhaite débloquer de nouveaux actes pour les pharmaciens, kinés et autres soignants, « par exemple renouveler une ordonnance sur des soins chroniques ».

Ces mesures ne font pas oublier le travail de fond qui attend le gouvernement pour rendre l'hôpital plus attractif et efficace.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles