Publicité

France: le gouvernement sous la menace d'une motion de censure sur sa droite

La menace vient de la droite qui se dit prête à faire tomber le gouvernement sur l'aggravation du déficit public. Les LR reprochent à l'exécutif de ne pas avoir anticipé la dégradation et de faire peser ce dérapage sur les Français. Pour la première fois depuis le début du quinquennat, le risque de censure de la droite est bien réel.

Depuis la réélection d'Emmanuel Macron, la menace est régulièrement brandie par les LR. Mais jamais avec autant d'insistance. Ces derniers jours, tous les ténors de la droite, Éric Ciotti, Bruno Retailleau, Olivier Marleix, François-Xavier Bellamy n'ont qu'un mot à la bouche : la censure.

« On est très remontés », confie le patron des Sénateurs LR. Vendredi dernier, le patron du parti a même envoyé un courrier au Premier ministre pour dénoncer « l'irresponsabilité » et « l'insincérité du gouvernement ». « Vous aurez à rendre des comptes devant la représentation nationale », prévient Éric Ciotti qui réclame le passage par un budget rectificatif.

Le déficit public de la France a atteint 5,5% du PIB en 2023, selon l'Insee, soit 15,8 milliards d'euros de plus que prévu. Le gouvernement maintient toutefois son objectif de ramener le déficit public en dessous de 3% du PIB en 2027. Dix milliards d'euros d'économies ont déjà été actés pour 2024, et 20 milliards de coupes sont annoncés pour 2025.


Lire la suite sur RFI