France: la gauche tente de s'organiser pour les élections législatives

Au lendemain des élections européennes et de l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron, les différents partis de gauche essaient de se mettre en ordre de bataille, alors qu'ils étaient jusqu'ici divisés. La France insoumise (LFI) propose une réunion ce lundi aux « formations politiques de la Nupes ». L'objectif est clair : faire barrage à l'extrême droite lors des élections législatives qui se tiendront les 30 juin et 7 juillet.

« La sanction de ce soir [dimanche 9 juin, NDLR] est si lourde que Macron n’avait pas d’autre choix que de revenir aux urnes », a persiflé Olivier Faure suite à la dissolution de l'Assemblée nationale par le président français. Le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) a aussi appelé à « la constitution d'un front populaire contre l'extrême droite » aux législatives anticipées du 30 juin, reprenant la proposition lancée la veille par le député insoumis François Ruffin.

« L'extrême droite n'est plus simplement aux portes du pouvoir (mais) a mis le pied dans la porte » après sa large victoire aux européennes de ce dimanche 9 juin, a estimé Olivier Faure sur Franceinfo, jugeant qu'avec moins de 15 % des suffrages « la macronie est en dehors de toute capacité à faire barrage » et que par conséquent « il ne reste que la gauche ».


Lire la suite sur RFI