France: Gérald Darmanin mobilise les préfets pour la nuit de la Saint-Sylvestre

·1 min de lecture

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur demande dans une note adressée aux préfets de prendre des mesures pour lutter en « priorité » contre les « rassemblements non autorisés » et les « violences urbaines » d'ici la fin de l'année, en particulier pendant la nuit de la Saint-Sylvestre.

Des forces de l'ordre visibles pour dissuader toute tentation d'organiser, malgré l'interdiction, des fêtes clandestines pour le 31 décembre: c'est en substance ce que demande Gérald Darmanin aux préfets.

La police devra donc affirmer l'autorité de l'État en chaque point du territoire national et pour ce faire, être particulièrement présente dès 20h, heure du début du couvre-feu, dans les centres-ville ainsi que dans les quartiers sensibles. Les centres-ville pour éviter des soirées clandestines avec plusieurs dizaines de personnes et les zones sensibles pour diminuer au maximum le risque d'actes de vandalisme, des voitures incendiées par exemple.

Pour limiter au maximum ces actes malveillants, le ministre de l’Intérieur recommande aux préfets de prendre des arrêtés pour interdire la vente d’artifices et de combustibles dans des contenants transportables.

Pas de chiffres communiqués sur le nombre de véhicules incendiés

Par ailleurs, aucun chiffre en direct ne devrait être communiqué sur le nombre de véhicules incendiés afin d'éviter toute compétition.

Concernant les soirées improvisées, la consigne donnée aux forces de l'ordre est d'intervenir dans les meilleurs délais dès lors qu'un rassemblement leur sera signalé, et d'en chercher les organisateurs.

À lire: Covid-19 en France: le confinement remplacé par un couvre-feu