France: le géant des maisons de retraite Korian visé par des plaintes de familles de résidents

En France, un nouveau géant mondial des maisons de retraite est dans le viseur de la justice. Après Orpea, c'est Korian, le leader français, qui fait face à une série de plaintes. Il s'agit d'une action collective de familles de personnes âgées, hébergées dans plusieurs de ses établissements.

L'avocate des familles a déposé, ce mardi, 30 plaintes, auprès de plusieurs tribunaux : Bobigny, La Rochelle ou encore Marseille pour mise en danger de la vie d'autrui, non assistance à personne en danger ou homicide volontaire.

Selon nos confrères du quotidien Le Parisien, c'est à la suite de la publication Des Fossoyeurs, l'enquête du journaliste Victor Castanet par qui le scandale a éclaté en janvier dernier, que les proches de 18 résidents se sont rapprochés de Me Saldmann.

Cette même avocate avait déposé en avril près de 80 plaintes contre Orpea, autre géant des maisons de retraite, devant le parquet de Nanterre, en région parisienne pour des faits similaires de maltraitance.

Korian dit ignorer le contenu des plaintes

Le groupe Korian, qui ne communique que par le biais de son avocat, dit ignorer le contenu des plaintes. Maître Daoud s'étonne aussi que sa consœur n'ait pas pris contact au préalable avec l'entreprise, soulignant que dans chaque établissement, il existe une procédure permettant au famille de dialoguer avec les directions d'Ephad.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles