Le France, "Les filles du bus" et "Jules et Jim" : la soirée télé nous replonge dans le passé

·1 min de lecture

À quoi ressemble le zapping du lendemain ? Quel est le thème du soir ?

Le passé, cette autre époque. Pas mieux, ni moins bien que celle que nous vivons, mais une autre époque. C’était il y a pas si longtemps.

Mai 1960, le général de Gaulle célèbre le savoir-faire français

C’était le jour de la mise à l’eau du plus grand paquebot au monde, Le France, fleuron de l’industrie navale française. France 5 retrace l’histoire de ce bateau, mais aussi l’histoire des technologies nées grâce à ce géant des mers. Les ingénieurs ont notamment développé des structures en acier. Objectif : éviter au maximum le bois car à cette époque des incendies ont ravagé plusieurs paquebots. Donc, exit le bois. Enfin, presque. C’est un documentaire technique mais pas inintéressant sur le France qui pendant 12 ans a assuré les traversées entre Le Havre et New York avant d’être délaissé au quai des oubliés pour des raisons financières. Heureusement, en 1979, un armateur norvégien le rachète, le rebaptise le Norway et lui permet de naviguer encore quelques années. Mais ça c’était avant…

Avant, dans les campagnes, il y avait aussi des services publics. Ils ont disparu peu à peu, laissant les administrés seuls dans leur village et leur campagne.

En Picardie, comme vous pourrez le voir dans un documentaire proposé par France 3, deux filles ont décidé d’installer leur bureau dans un camping-car. Les voilà sur les routes cabossées, partant à la rencontre des habitants de 32 communes, pour les aider dans leurs déma...


Lire la suite sur Europe1