Macron critique l'opacité du vaccin chinois, l'Allemagne vers un déconfinement...le point sur le coronavirus

·2 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Le président français Emmanuel Macron a critiqué jeudi l'opacité du vaccin chinois contre le Covid-19 et ses risques éventuels de faciliter le développement de nouveaux variants, lors d'un échange avec le groupe de réflexion Atlantic Council. «Je n'ai absolument aucune information sur le (vaccin) chinois. Je ne fais pas commentaire, mais c'est un fait», a pointé le chef de l'État français. «Cela signifie qu'à moyen et long terme, il est presque sûr que si ce vaccin n'est pas approprié, il facilitera l'émergence de nouveaux variants ; il ne va absolument pas arranger la situation des pays» l'ayant adopté, a déclaré Emmanuel Macron, en évoquant la situation de la capitale de l'Amazonie, Manaus, dans le nord du Brésil, où un variant est désormais dominant. «Le Brésil (...) est probablement un bon exemple de ce qui peut arriver, avec la situation de Manaus - des gens infectés, d'autres vaccinés et une nouvelle forme de Covid-19», a-t-il dit.

A lire :Jean-François Delfraissy s'impose une cure de silence

Le même jour, Jean Castex a tenu une conférence de presse sur la situation sanitaire. Pas de nouvelles mesures annoncées, mais un appel à la prudence à l'aube des vacances de février. Malgré une circulation toujours importante du virus en France, «la situation ne justifie pas à ce jour» un nouveau confinement, qui «ne peut s'envisager qu'en tout dernier recours», a ajouté le Premier ministre. Ce confinement a cependant été décidé à Mayotte à compter de vendredi et pour une durée de trois semaines, pour lutter contre la propagation des variants, a annoncé le ministère des Outre-mer.

"6 malades sur 10" en réanimation sont des malades du covid-19

Avec 23.000 et 26.000 nouveaux cas comptabilisés mardi et(...)


Lire la suite sur Paris Match