France: face à la hausse des prix à la pompe, l'éthanol a le vent en poupe

Le prix du carburant, ajouté à l'inflation grimpante, n'a jamais été aussi haut. Et même si Total a décidé d'augmenter sa remise à la pompe pour la faire passer à 20 centimes par litre après l'été dans toutes ses stations-service, puis à 10 centimes jusqu'à la fin de l'année, les tarifs ne semblent pas prêts de retrouver leur niveau habituel. Les automobilistes se tournent donc vers l'éthanol, une alternative deux fois moins chère.

Les demandes de reprogrammation de véhicule s'envolent en ce moment chez le garagiste. « Je suis passé de peut-être dix appels par semaine à 40 appels par jour. »Autant de prestations effectuées dans la foulée pour David Soublin. Dans son garage situé en Île-de-France, il installe sur les voitures, des boîtiers, pas plus grands que des blocs-notes :« C’est une toute petite boîte. Tout le monde s’attend à ce que ce soit très gros, mais c’est tout petit. C’est comme, on va dire, une carte mère à l’intérieur, comme un programme, qu’on va venir brancher sur le véhicule et qui va venir faire une mise à jour sur le calculateur moteur. Ça va permettre au véhicule de rouler à l’éthanol. »

« La demande n’arrivait pas à se calmer »

En pleine flambée des prix des carburants, difficile de mettre la main sur ce convertisseur. « Il y a eu du délai. Au bout d’un moment, c’était trois ou quatre mois. Là, c’est revenu à la normale. Tous les fournisseurs ont renforcé leur équipe parce qu’ils ont vu qu’il y avait une demande et que la demande n’arrivait pas à se calmer, entre guillemets, il y en a toujours autant. »

La quasi-totalité des modèles essence peut être converti. Entre janvier et mai, 48 000 boîtiers ont été installés.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles