La France a exfiltré de Kaboul vers Abou Dhabi 216 personnes dont 184 Afghans

·1 min de lecture

"C'est l'honneur de la France que de le faire", avait clamé le patron de LREM Stanislas Guérini, ce mercredi matin sur Europe 1, défendant le droit d'asile. La France a exfiltré dans la nuit de mardi à mercredi de Kaboul vers Abou Dhabi 216 personnes dont 184 Afghans "de la société civile en besoin de protection".

>> LIRE AUSSI - Afghanistan : comment les talibans se financent-ils ?

L'opération a permis d'évacuer aussi 25 Français, soit "une grande partie des personnes, de nationalité française comme afghane, qui s’étaient réfugiées au sein du bâtiment de l’ambassade de France à Kaboul", a annoncé Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, dans un communiqué. Selon l'Etat-Major des Armées, elles sont attendues dans la journée en France.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles