La France estime à 150 000 le nombre de soldats russes tués dans la guerre en Ukraine

Dans un entretien au journal russe indépendant Novaya Gazeta publié vendredi, le ministre français des Affaires étrangères a affirmé que 150 000 soldats russes avaient perdu la vie depuis le début de la guerre en Ukraine. "L'échec militaire de la Russie est déjà là", a martelé Stéphane Séjourné.

C'est une nouvelle indication de l'ampleur des pertes humaines sur le front ukrainien. Quelque 150 000 soldats russes ont été tués depuis le début de l'invasion du territoire de Kiev par Moscou en février 2022, selon des estimations communiquées par le ministre français des Affaires étrangères, vendredi 3 mai.

"L'échec militaire de la Russie est déjà là. Nous estimons à 500 000 les pertes militaires russes dont 150 000 morts", a déclaré Stéphane Séjourné, dans un entretien publié vendredi dans l'édition européenne du journal russe indépendant Novaya Gazeta. "Tout cela pourquoi ? Cela tient en deux mots : pour rien".

Cette estimation des pertes russes est légèrement inférieure à celle présentée par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, en février dernier, lorsqu'il avait fait état de la mort de 180 000 soldats ennemis.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Emmanuel Macron évoque à nouveau l'envoi de troupes occidentales en Ukraine
Armement : Emmanuel Macron réclame un effort "durable" des industriels du secteur
Entre la France et la Russie, "nous sommes au plus bas" mais "les ponts ne sont pas coupés"