En France, l'épidémie de grippe perd du terrain

En France, l'épidémie de grippe perd du terrain

Dans sept régions de France, l’épidémie de grippe diminue, révèle l’agence Santé publique France. La Corse est passée en phase post-épidémique.

Chaque hiver, la grippe est au cœur des préoccupations. Mais cette année, c’est le coronavirus qui s’est installé dans toutes les têtes. Alors que le Covid-19 continue sa propagation et s’installe dans le monde, la grippe perd enfin du terrain. En effet, les dernières analyses de l’agence Santé publique France révèlent que le pic de l’épidémie est maintenant passé. Depuis le début du mois de mars, l’épidémie de grippe poursuit son ralentissement sur l’ensemble du territoire. L’activité grippale a diminué dans sept régions en métropole, elle reste stable dans les six autres régions métropolitaines. De plus, la Corse est passée en phase post-épidémique.

Concernant les consultations de médecine en ville, 167 personnes sur 100 000 habitants présentent des syndromes grippaux. Un chiffre en légère diminution par rapport à la semaine précédente (170/100 000). “La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOS Médecins est également en diminution par rapport à la semaine précédente (10,4% en S09 vs 11,4% en S09)”, rapporte Santé publique France. Si l’île de la Réunion n’est plus touchée par l’épidémie, elle se poursuit aux Antilles, en Guyane et à Mayotte.

Quelles sont les régions les plus touchées ? Cette semaine, la grippe touche particulièrement la Provence-Alpes-Côte d’Azur (285 cas pour 100 000), les Hauts-de-France (256 cas pour 100 000) et l'Auvergne-Rhône-Alpes (253 cas pour 100 000). 

Santé publique France rapporte que, depuis le 4 novembre dernier, 809 cas graves de grippe ont été signalés, dont 29 pendant la dernière semaine. “L'âge moyen des cas est de 51 ans. La majorité (74%) d’entre eux présente des facteurs de risque et 69% des 468 cas avec des facteurs de risque de complication pour lesquels le statut vaccinal est renseigné ne sont pas vaccinés”. Actuellement, quatre-vingt-trois cas sont décédés. Dans le détail, il s’agit de dix enfants de moins de 15 ans, 36 personnes âgées de 15-64 ans et 37 âgés de 65 ans et plus.

Afin de se protéger de l’épidémie de grippe, Santé publique France rappelle que la vaccination reste la meilleure façon de se protéger contre la grippe. De plus, elle recommande d’adopter les bons gestes pour se protéger contre les virus de l’hiver. Ainsi, il est conseillé de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, de tousser ou d’éternuer dans son coude, d’utiliser un mouchoir à usage unique et de porte un masque quand on présente les signes du syndrome grippal.