La France a enregistré 667.400 décès en 2020, 9% de plus qu'en 2019

·1 min de lecture

PARIS (Reuters) - La France a enregistré l'an dernier 667.400 décès toutes causes confondues, soit 9% de plus qu'en 2018 ou 2019, selon un premier bilan établi par l'Insee publié vendredi.

Ce nombre, arrêté à la date du 15 janvier, reste provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines, précise l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

"Sur l'ensemble de l'année, l'excédent de mortalité par rapport à 2019 s'établit ainsi à 53.900", ajoute l'Insee.

Apparue au printemps 2020 sur le territoire national, l'épidémie de coronavirus avait fait 69.313 décès à la date du 14 janvier, selon les chiffres des autorités sanitaires.

Cette hausse de la mortalité constatée l'an dernier a concerné uniquement les personnes âgées de 65 ans et plus et de manière homogène (+10% quelle que soit la tranche d'âge), précise l'Insee dans les conclusions de son bilan.

Au niveau régional, indique encore l'institut, les plus forts excédents de mortalité se situent en Île-de-France et dans l'est de la France, régions fortement touchées par le COVID-19.

La première vague épidémique en mars-avril a été plus forte et plus brève que la deuxième, qui a démarré en septembre.

(Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)